Ecrit .

À moins d'avoir hiberné ces dernières semaines vous avez probablement entendu parler du CES, ce salon de l'électronique grand public qui a lieu chaque année à Las Vegas. Durant ces quelques jours, chaque constructeur y va de son annonce mettant en avant sa capacité d'innovation. S’il y a un domaine où le CES a vraiment confirmé, c’est bien celui des appareils connectés et « cocorico », les entreprises françaises étaient à l’honneur sur le salon américain. Les principales tendances de cette année ont été : la e-santé, l’internet des objets, la voiture et l’électroménager communicant, l’arrivée de la 4K. Faisons un tour d'horizon ... ces2014  

Le marché de la e-santé

La e-santé se développe d’année en année et s’étend également à d’autres cibles et services (système d’échographie, lecture de votre dossier médical sur votre smartphone grâce à QRcode, tension artérielle,….). Les technologies de contrôle de santé pourraient permettre d’économiser 197 milliards de dollars au service de soin de santé américain entre 2010 et  2035 selon l’analyse de Brookings Institute. Ce qui est marquant également, c’est la présence dans ce marché, d’acteurs comme Google avec ses lentilles de contact sensibles au sucre pour les diabétiques. Toutes ces innovations peuvent conduire à 2 problématiques :
  1. incitation  à l’automédication
  2.  Qu’en est-il de la confidentialité de nos données médicales personnelles ?
La e-santé s’étend même dans les vêtements et dans celui des animaux de compagnie. citizen-sciences-un-textile-pour-lutter-contre-les-maladies On trouve par exemple des maillots qui enregistrent les battements du cœur, crée par Citizen sciences, entreprise Française. La e-santé s’étend également au marché de l’animal de compagnie qui représente 3.8 milliards d’euros rien qu’en France. On voit donc apparaître le collier (VOYCE) qui permet de surveiller l’état de santé de son animal de compagnie. . C’est un marché exponentiel qui est à surveiller pour les années à venir.  

La voiture communicante : Bataille entre Google et Apple

  ECH21571529_1 Partenariat entre Google et Audi pour développer des systèmes de divertissement et d’information embarquées qui sont basées sur le logiciel Android de Google. Apple de son côté à le soutien de BMW, Mercedes-Bent, DaimlerAg, Général Motors Co et Honda Motor Co afin de faire fonctionner l’Iphone comme cerveau du tableau de bord. Chevrolet va de son côté intégrer la 4G dans tous ses modèles. Les axes de développements technologiques dans l’univers de la voiture connectée sont:
  • Systèmes de géolocalisation avec attribution de bon d’achat
  • Diagnostique du véhicule
  • Système de freinage intelligent avec reconnaissance d’obstacle
  • Gestion du contenu bureautique et multimédia
  • la reconnaissance de la voix et du geste
  • solution autour de l’affichage à tête haute, c’est-à-dire la lecture des informations directement sur le pare-brise
On regrette l’absence des fabricants Français. La seule marque présente est Valéo, qui présentait un système de parking automatique et de conduite par le regard.  

L’Internet des Objets

L’internet des objets est un marché en pleine explosion, qui représente 50 à 100 milliards d’appareils connectés. En 2020 il y aura 50 milliards d’objets connectés. Le marché est exponentiel et à  cette vitesse, il y aura plus d’objets connectés que non connectés.  

Aura de Withings

Vous connaissez peut-être Withings pour balance ou encore son tensiomètre sans-fil. Cette année, la société française a présenté au CES, Aura, un système de surveillance de la qualité du sommeil. bande1

Composés deux équipements, un à glisser sous le matelas (mesure vos habitudes et cycles personnels de sommeil), l'autre à poser sur le chevet (enregistre votre environnement nocturne comme la pollution sonore, température de la chambre et niveau de luminosité, tout en vous proposant des programmes de sons et lumières), Aura devrait vous permettre d'améliorer votre sommeil. En effet, le système est capable de vous fournir des programmes son-et-lumière adaptés à votre propre horloge biologique et d'impacter positivement les conditions de votre sommeil. Disponibilité printemps 2014.

Nouveautés chez netatmo

Netatmo a présenté June, un bracelet connecté qui évalue l'exposition au soleil. Celui-ci mesure en effet la durée d'exposition et la dose d'UV reçue pendant cette période. Combiné à une application mobile, le bracelet peut fournir des données complémentaires, comme l'indice de crème approprié en fonction de l'ensoleillement. Vous vous souvenez de notre billet sur la station météo netatmo, objet qui nous avait emballé. Et bien, Netatmo a confirmé à ce CES la sortie dans l'année de l'anémomètre et du pluviomètre. Chic, chic, chic ... à suivre. netatmo-rain-gauge  

Et du côté des lunettes connectées ?

  Alors qu'on attend les Googles glasses, Epson annonce un nouveau modèle de ses lunettes connectées, les moverio BT-200.

 moverio-bt-200_01C2000001524572

Fonctionnant sous Android 4, ces lunettes viennent directement concurrencer les Google glasses. Affichant une image dans le champ de vision de l'utilisateur, elles vont permettre de proposer des applications de Réalité Augmentée ou encore des fonctions multimédia (lecture de films, internet, ...). Même si Epson a retravaillé le design pour les rendre plus compactes que les Moverio BT-100 (qui étaient exclusivement à usage multimédia), elles n'arrivent pas au niveau d'esthétisme des Google glasses. Annoncées pour mai, elles vous coûteront quand même la somme de 699€.

Facebook Twitter Email

Laissez une réponse

  • (Se sera pas publier)